Conseils pour bien installer son poêle à bois

L’installation d’un poêle à bois est une tâche difficile qui ne doit pas être négligée. Afin d’assurer l’installation de votre poêle, voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

L’importance de l’emplacement du poêle à bois !

L’installation d’un poêle à bois n’est pas toujours facile. En effet, il faut d’abord faire une étude de la circulation de l’air. Cette étape est la plus importante, car le flux de chaleur dépend de l’emplacement de votre poêle à bois. Pour optimiser le fonctionnement de votre poêle, vous pouvez le placer au début du flux d’air. Notez que les obstructions telles que les portes réduisent le flux de chaleur. Si vous avez une vieille maison, il ne sera pas facile d’étudier la circulation de l’air car ces maisons n’ont pas forcément de ventilation. Cependant, vous pouvez le placer près d’un escalier afin que la chaleur monte vers le sol. Notez qu’en plaçant votre poêle à bois au meilleur endroit, vous réduisez votre consommation d’énergie.

Dans quelle pièce installer votre poêle à bois ?

On se demande parfois quelle est la meilleure pièce pour placer son poêle à bois. Généralement, on l’installe au premier étage, car c’est un endroit stratégique. En effet, en l’installant à cet endroit, la chaleur se diffusera facilement dans toutes les pièces de la maison. Cette même chaleur diffusée en bas monte et réchauffe le sol. On peut également le placer dans la pièce centrale pour profiter de la chaleur dans les pièces voisines. Si vous aimez le feu, installez votre poêle à bois dans une pièce où vous passez beaucoup de temps. Vous pourrez ainsi profiter de la chaleur et de la vue des flammes dansantes. L’autre avantage de placer votre poêle à cet endroit est que vous pouvez le remplir de bûches et le mettre en place quand vous le souhaitez. En revanche, pensez à éviter le placement de votre poêle à bois à proximité d’un courant d’air. Cela le perturberait et la chaleur serait réduite.

Quel est le sol idéal pour l’installation ?

Il existe plusieurs types de sols. Cependant, ils ne sont pas tous compatibles avec le poêle à bois. Toutefois, ce détail n’a pas d’importance si vous disposez d’une plaque de protection. Celle-ci est nécessaire si vous avez un sol en bois brut, en moquette ou en linoléum. La plaque assurera la sécurité en évitant d’éventuels incendies. Elle protégera en outre le sol des cendres. En revanche, si vous avez un sol carrelé, il ne sera pas obligatoire d’avoir la plaque de sécurité.

Peut-on mettre des bûches de bois dans n’importe quel poêle ?
Poêle de masse à longue inertie : quels sont ses avantages ?