Quelle est la puissance de chauffe d’un poêle à granulés ?

Économique, écologique et renouvelable… s’il est un appareil de chauffage qui répond à ces trois critères, c’est bien le poêle à granulés. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit éligible aux aides financières accordées par le gouvernement dans le cadre des initiatives nationales de préservation de l’environnement.  Inventé dans les années 70, il se décline aujourd’hui en plusieurs types et puissances, résultat de plusieurs années d’améliorations. Vous hésitez sur le type et la puissance du poêle à granulés à choisir ? Nous mettons à votre disposition ces informations pratiques pour vous guider.

Les différents types de poêles à granulés !

Il existe 4 grands types de poêles à granulés : le poêle à convection naturelle, le poêle à convection forcée, le poêle à granulés canalisable et le poêle à granulés étanche. Chaque type présente des caractéristiques spécifiques. Pour le type à convection naturelle, il est silencieux, pratique et permet un chauffage homogène et simplifié dans la pièce. Contrairement à ce dernier, le poêle à convection forcée est beaucoup plus bruyant et chauffe rapidement la pièce. Grâce aux tuyaux de canalisation qui lui permettent de diffuser l’air chaud dans toute votre maison (y compris dans les étages supérieurs), le modèle gainable est beaucoup plus haut de gamme et son installation nécessite l’intervention d’un professionnel. Quant au poêle à granulés étanche, il allie efficacité et praticité en utilisant l’air extérieur pour chauffer la pièce.  

La puissance de chauffe d’un poêle à granulés !

Pour les poêles à granulés, la puissance de chauffe (ou puissance nominale) diffère d’un modèle à l’autre. Pour les modèles hydro, les puissances vont de 3 à 20, voire 30 kW. Variables, les puissances sont étroitement liées aux usages auxquels chaque modèle est affecté : sans électricité (pour chauffer une pièce par convection naturelle), avec soufflerie (pour chauffer plusieurs pièces), canalisable (pour distribuer la chaleur dans plusieurs pièces par des gaines), et hydro (pour chauffer l’eau circulant dans des radiateurs ou un plancher chauffant). Pour pouvoir chauffer plusieurs pièces ou de l’eau, le poêle devra être plus puissant qu’un appareil destiné à ne chauffer qu’une seule pièce.

Choisir la bonne puissance pour votre poêle à granulés !

Il est plus qu’indispensable de se procurer un appareil dont la puissance correspond parfaitement à vos besoins. En effet, un appareil sous-dimensionné consommera beaucoup tandis qu’un appareil surdimensionné tournera au ralenti et encrassera votre équipement de chauffage. Déterminez au préalable la surface totale à chauffer, la puissance nécessaire en vous basant sur l’indice suivant : 1 kW pour chauffer une surface de 10 m² dans un logement normalement isolé (réf : norme RT 2005). Toutefois, pour une meilleure précision dans les calculs, il est plus que conseillé de faire appel à un professionnel.

Poêle à granulés : peut-il être connecté ?
Poêle à granulés canalisable : qu’est ce que c’est ?