Comment faire pour garder une vitre d’insert de cheminée propre ?

Vous utilisez une cheminée ? Vous pouvez remarquer que le verre de votre insert de cheminée se tache rapidement. Il existe plusieurs causes qui peuvent provoquer le noircissement de la vitre de votre cheminée en bois. Afin de limiter ces circonstances, il est nécessaire de pouvoir les diagnostiquer et les résoudre. Alors, quelles sont les astuces pour garder la vitre de votre insert de cheminée propre ?

Vérifiez les courants d’air !

Les courants d’air sont un autre facteur clé du bon fonctionnement des encastrables à bois. En fait, cette circonstance est l’aspiration vers le haut des fumées causée par la différence de chaleur entre l’extérieur et l’intérieur du conduit, ce qui les empêche de rester trop longtemps dans la cheminée. Si le flux d’air ne fonctionne pas correctement, la vitre et l’insert s’encrassent rapidement. En outre, le risque de refouler la fumée dans la maison est réel. Les mauvais courants d’air peuvent être causés par un certain nombre de facteurs :

  • Le feu est trop lent, ce qui empêche de chauffer suffisamment l’air dans la cheminée.
  • Le manque d’oxygène environnant dans la chambre où se trouve l’insert.
  • Des dimensions incorrectes, trop de coudes ou des tuyaux obstrués.

Veillez à une bonne circulation de l’air !

En général, la saleté sur la vitre de l’insert est due à un manque d’oxygène. C’est l’endroit où l’air circule le moins et où la poussière s’accumule le plus.

Si vous remarquez que la vitre de votre insert s’assombrit rapidement, cela peut être dû à un obstacle à la circulation de l’air dans la cheminée. Vérifiez d’abord que la prise d’air est bien résolue. Veillez également à placer le bois à bonne distance de la vitre lorsque vous préparez le feu.

Si ces quelques mesures ne suffisent pas, il peut être utile de procéder à un nettoyage complet de l’insert. Ainsi, tous les obstacles qui pourraient gêner le passage de l’air seront éliminés. Si cela ne résout toujours pas le problème, vous devrez peut-être contacter le technicien qui a installé votre cheminée. Il se peut en effet qu’elle soit défectueuse.

Vérifiez votre combustible !

Ce dernier élément pourrait être un problème : votre carburant. En effet, la qualité du feu dépend des bûches que vous employez et des appareils que vous utilisez. Afin d’éviter un encrassement rapide de l’insert, il faut à tout prix éviter le bois humide. S’il contient 20 % d’humidité ou plus, la bûche a tendance à salir très rapidement votre appareil, et donc à contaminer vos fenêtres.

En outre, vous devez vous assurer que votre bûche est composée de la bonne essence. Les meilleurs types de bûches sont les bois durs comme le charme, le hêtre, le chêne, etc.

Bois de chauffage : quelle essence de bois est idéale ?
Quel combustible est idéal pour chauffer plus longtemps ?